Rien ne vaut une bonne daube…

  • Publié le : 10 juin 2013
  • Ecrit par : Olivier Séhiaud
  • Revue / Numéro : Best Practices SI n°111
1,25 € HT
soit 1,50 € TTC

Avec le temps pourri que nous avons connu ces dernières semaines (je ne parle pas de l’ambiance dans l’entreprise, mais de la météo…), il faut bien se réconforter. Et pour cela, il n’y a rien de telle qu’une bonne daube, comme disait ma grand-mère. La recette est simple et, finalement, elle présente bien des similitudes avec les principes de la gestion de projet.

- Le matin de bonne heure (ou mieux, la veille si possible), détailler la viande en gros cubes de deux centimètres de côté environ. Ça s’appelle détailler le cahier des charges avec des fonctionnalités (pas plus de deux centimètres d’épaisseur par fonctionnalité)...

- Couper l’oignon en deux et y planter les clous de girofles. On peut toutefois se passer des oignons, tellement certains cahiers des charges sont à pleurer...

- Placer le tout dans un grand saladier avec le bouquet garni et les grains de poivre. Recouvrir avec le vin rouge. Ça s’appelle « étudier les besoins de la direction métier en les recouvrant d’une bonne sauce techno ».

- Ajouter de l’eau pour que toute la viande soit recouverte si besoin. En cuisine comme en matière de gestion de projet, il faut en effet toujours en rajouter un peu...

1,25 € HT
soit 1,50 € TTC

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

Olivier Séhiaud

Olivier Séhiaud

Olivier Séhiaud est le pseudonyme du DSI d’un grand groupe industriel français. Il nous livre en exclusivité ses réflexions sur son métier et les technologies de l’information.

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris