Solutions d’échanges B2B : état des lieux dans les entreprises françaises

  • Publié le : 30 novembre 2015
  • Ecrit par : Dominique Herbert
  • Revue / Numéro : Best Practices SI n°161
6,67 € HT
soit 8,00 € TTC

Best Practices a réalisé une enquête auprès de 72 entreprises industrielles et de services équipées de solutions d’échanges B2B, afin d’évaluer leur évolution vers le mode SaaS. C’est d’abord la volonté de mieux satisfaire les besoins métiers qui apparaît comme la première motivation des entreprises (les deux-tiers) équipées de solutions d’échanges B2B en mode On Premise pour évoluer vers le mode SaaS.

Ces besoins métiers sont, par définition évolutifs, et le mode traditionnel d’adaptation des solutions On Premise (gestion d’un projet sur plusieurs mois) est, aujourd’hui, beaucoup plus difficile à justifier.

La seconde motivation, qui ressort de l’enquête, concerne les aspects qualitatifs, cités par 64 % des entreprises. Ce besoin est justifié à la fois par l’intensification des échanges avec les partenaires et par l’élargissement de l’écosystème de partenaires, qui ne doit pas se traduire, avec les solutions existantes On Premise, par une dégradation de la qualité. Le mode Saas facilite l’intégration de nouveaux partenaires. La troisième motivation qui émerge pour migrer vers le mode SaaS concerne l’agilité. Cette raison a été citée par six entreprises sur dix. Le passage au mode SaaS permet d’ajouter facilement de nouvelles fonctionnalités et de dimensionner les solutions aux variations de volumes, sans entraîner de surcoûts.

Les DSI en première ligne dans le pilotage des projets

Les projets de migration de solutions d’échanges B2B restent avant tout des projets à forte composante technique, car ils impactent directement le système d’information. À ce titre, il est logique que les DSI soient les plus impliqués. Mieux, ils apparaissent comme les moteurs du changement : pour près de six entreprises sur dix, c’est la DSI qui a initié le projet de migration. Lorsqu’elle n’est pas en première ligne, ce sont les directions générales (dans une entreprise sur quatre) et les directions financières (également dans une entreprise sur quatre) qui sont initiatrices de cette évolution vers le mode SaaS.

6,67 € HT
soit 8,00 € TTC

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

Dominique Herbert

Dominique Herbert

Consultant en systèmes d’information depuis plus de vingt ans, Dominique Herbert collabore à Best Practices sur les thématiques de gouvernance, d’organisation de la DSI et de stratégie SI.

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris