Développements applicatifs : agilité et automatisation

  • Publié le : 10 février 2014
  • Ecrit par : Aurélie Chandèze
  • Revue / Numéro : Best Practices SI n°123

Le 15 janvier 2014, Borland, filiale de Micro Focus, a publié la seconde édition de son baromètre du développement logiciel. Celui-ci s’appuie sur une enquête menée fin 2013 auprès de 295 entreprises françaises (voir les résultats détaillés sur www.bestpractices-si.fr).

Par rapport à l’édition précédente, Frédéric Miche, architecte solutions chez Borland, note une forte hausse des développements portant sur des progiciels. Interrogés sur le recours à la sous-traitance, les répondants indiquent à 60,2 % n’y recourir que pour 25 %, ou moins, de leurs projets de développement. En termes de plateformes, .Net dépasse cette fois-ci Java. L’enquête révèle également la place prioritaire accordée à l’automatisation des tests et une forte pénétration des méthodes agiles, ainsi qu’une montée en puissance des projets mobiles et ERP.

Cette enquête met en évidence plusieurs tendances de fond autour du développement applicatif. Parmi celles-ci, il faut souligner le succès de la plate-forme HTML 5, dont l’un des mérites, non des moindres, est d’offrir une façon simple et standard de développer des applications Web et mobiles accessibles sur tous types de terminaux. Pour cette raison, il n’est pas étonnant de la voir apparaître devant les plates-formes mobiles natives, plus complexes à maîtriser.

Nous relevons également la prépondérance de l’Open source, qui reflète la richesse et la diversité des outils disponibles autour de l’ALM (Application Lifecycle Management). Certains processus, comme la gestion des tests, l’intégration continue et la gestion des tickets sont aujourd’hui matures et bien couverts par les offres Open source, mais d’autres, comme la gestion des exigences, le sont moins. Pour cette raison, beaucoup d’entreprises font le choix de combiner des briques Open source et des briques propriétaires lorsqu’elles souhaitent outiller l’approche de bout en bout. Les grands acteurs du marché en sont conscients, la plupart fournissant aujourd’hui des connecteurs pour les principales plateformes Open source. Enfin, on peut suggérer à Micro Focus d’intégrer, à la prochaine édition de son baromètre, une question sur les approches faisant converger développement et production, comme DevOps, qui commencent à percer dans les entreprises.

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

Aurélie Chandèze

Aurélie Chandèze

Titulaire de deux masters en informatique et en sciences de l’information, Aurélie Chandèze a débuté en tant que journaliste IT. Après avoir été analyste chez Yphise puis consultante chez Acadys, elle a rejoint Best Practices fin 2009.

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris