Les fournisseurs appelés à limiter l’obsolescence des logiciels et matériels

  • Publié le : 21 octobre 2021
  • Ecrit par : La rédaction
  • Exclusivement en ligne

A l'occasion de la publication de leurs travaux sur l'obsolescence logicielle et matérielle, les membres du Cigref appellent les éditeurs et constructeurs à s’accorder sur des principes communs permettant de lutter efficacement contre l’obsolescence logicielle et matérielle.

Les entreprises y sont toutes confrontées et ces pratiques les pénalisent en termes de sécurité, de maîtrise des coûts, de limitation des impacts environnementaux et de préservation des ressources. Une récente prise de position des associations européennes d’utilisateurs du numérique (Cigref, Beltug, CIO Platform Nederland et Voice) fait état de cette problématique autour notamment de la politique de montées de versions de Windows qui accélèrent le remplacement des postes de travail en entreprise.

Le Cigref formule 29 propositions, autour de quatre grands axes : le premier concerne la limitation des effets d’interdépendance logiciel-matériel, par exemple en baissant l’exigence matérielle pour les montées de versions logicielles. Deuxième axe : l’allongement des durées de supports techniques et des mises à jour de sécurité. Le troisième porte sur la modularité des logiciels que ce soit en termes de montée de versions ou de paramétrage utilisateur : les éditeurs sont appelés à développer davantage l’autonomie de l’utilisateur concernant l’installation, la configuration de logiciels ou d’applications non indispensables. Enfin, le Cigref plaide pour le développement de services de reprise, réparabilité et recyclage : les constructeurs et fournisseurs d’équipement sont appelés notamment à développer leur politique de reprise et de valorisation des équipements informatiques arrivant en fin de vie, d’élaborer un système de traçabilité permettant de s’assurer que la chaîne de recyclage est respectée et réellement vertueuse, à afficher un indice de durabilité ainsi qu’un taux de recyclabilité, ou encore à informer l’utilisateur de l’empreinte carbone (a minima) issue de la fabrications des matériels.

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

La rédaction

La rédaction

La rédaction de Best Practices fédère les meilleurs experts sur le management des systèmes d’information.

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris