Jean-Claude Laroche succède à Bernard Duverneuil à la présidence du Cigref

  • Publié le : 13 octobre 2021
  • Ecrit par : La rédaction
  • Exclusivement en ligne

Lors de son assemblée générale, qui s’est tenue le 13 octobre 2021, Jean-Claude Laroche, DSI d’Enedis, a été élu président du Cigref, il succède à Bernard Duverneuil, CDIO d’Elior Group. Le conseil d’administration a également été renouvelé.

Jean-Claude Laroche, nouveau président du Cigref, s’est interrogé, dans son intervention lors de l’assemblée générale sur la valeur de la technologie. « A quoi sert la technologie ?  Pour l'individu, la valeur du numérique se mesure à son utilité au quotidien, pour les entreprises, elle réside dans sa capacité à gagner des parts de marché, et pour les Etats, c’est une question de souveraineté.

Pour le nouveau président du Cigref, il est important « d’apprivoiser et de maîtriser le numérique, on ne doit pas se laisser emporter par la technologie, il faut du discernement, nous sommes dans l’âge de raison du numérique. » De son côté, Bernard Duverneuil a rappelé que 2021 reste une « année difficile, avec une transformation profonde, pas seulement pour l’IT. »

L’AG du Cigref a également été l’occasion de présenter une analyse prospective (*), sur laquelle nous reviendrons dans un prochain numéro de Best Practices, autour de quatre scénarios, identifiés à partir d’hypothèses combinées  d'évolutions technologiques, de changements environnementaux, des risques géopolitique, des nouvelles formes d'organisation du travail... : « la mondialisation régulée par les équilibres géopolitiques », « le Far-West avec des colonies digitales et des cartels numériques », « vers une Europe puissance dans un monde régionalisé » et « la Chine conquérante dans un monde bipolaire. »

« Cette méthode de raisonnement prospectif s’adresse tout particulièrement à des décideurs qui doivent anticiper le futur pour poser des choix éclairés dans leurs pratiques professionnelles », souligne Bernard Duverneuil. 

Une partie des membres du conseil d’administration du Cigref ont été élus : Bernard Duverneuil (Elior), Alice Guéhennec (Saur), Jean-Claude Laroche (Enedis), Yves Le Gélard (Engie), Christophe Leray (Groupement des Mousquetaires) et Malika Mir (Bel).

Le président de l'USF, Gianmaria Perancin s'est félicité de la nomination de Jean-Claude Laroche : " Les relations de partenariat instaurées depuis de nombreuses années entre nos deux associations, et la confiance réciproque qui s’est installée dans le temps entre Jean-Claude et moi, sont de formidables atouts pour porter, ensemble, les grands sujets de notre écosystème que sont la cybersécurité, le cloud de confiance européen et les compétences métiers. C'est une formidable occasion pour réussir ces défis, au service de l’intérêt général. J’adhère complètement à la volonté de Jean-Claude Laroche de bâtir un numérique durable, responsable et de confiance, y compris en travaillant sur les synergies avec nos confrères à l’international et surtout en Europe. L'USF est prête à travailler avec le Cigref sur ces thématiques, particulièrement sur le coût du cloud et les compétences nécessaires à une stratégie d’hybridation, deux sujets abordés récemment dans nos échanges avec SAP lors de notre Convention annuelle."

(*) Le rapport d’orientation stratégique du Cigref est téléchargeable ici : https://www.cigref.fr/rapport-orientation-strategique-2021-cigref-futurs-numeriques-quelles-trajectoires

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

La rédaction

La rédaction

La rédaction de Best Practices fédère les meilleurs experts sur le management des systèmes d’information.

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris