Migration : les bonnes pratiques

  • Publié le : 31 mai 2021
  • Ecrit par : Philippe Rosé
  • Revue / Numéro : Best Practices SI n°278
5,00 € HT
soit 6,00 € TTC

Abandonner une solution pour la remplacer par une autre conduit les DSI dans un passage obligé : une opération de migration qui peut s’avérer plus ou moins fastidieuse, risquée, voire carrément catastrophique. À moins de prendre quelques précautions…

Les raisons de changer de solution logicielle sont variées : perte de confiance vis-à-vis de l’éditeur, versions trop anciennes qui ne sont plus maintenues, fonctionnalités non disponibles, coût des licences et des upgrades, budgets restreints, bogues non corrigés, nécessité d’une évolution règlementaire, fusion avec une autre entreprise, nouveaux usages demandés par les utilisateurs...

Les remises en compétition des fournisseurs sont donc très fréquentes et sont même salutaires, dans la plupart des cas, s’il s’agit d’enrayer des problèmes commerciaux, techniques, de satisfaction utilisateurs ou relationnels avec les interlocuteurs de l’éditeur. Les transformations des bases installées s’observent davantage sur des marchés caractérisés par des acteurs historiques concurrencés par des acteurs plus petits, souvent plus innovants, plus réactifs et moins chers. C’est le cas, par exemple, du CRM, de la sécurité, de l’administration de systèmes ou de la Business Intelligence.

5,00 € HT
soit 6,00 € TTC

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

Philippe Rosé

Philippe Rosé

Docteur en sciences économiques et auteur d’une vingtaine d’ouvrages sur le management des systèmes d’information, Philippe Rosé est rédacteur en chef des publications Best Practices.

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris