Les TPE à la traîne… et même plus !

  • Publié le : 01 mars 2021
  • Ecrit par : La rédaction
  • Revue / Numéro : Best Practices SI n°272

On pourrait croire que tous les dirigeants d’entreprise ont intégré que la transformation digitale est incontournable, surtout avec la crise sanitaire, qui a accéléré nombre de projets dans ce domaine. Tous ?

Non, car, apparemment, les dirigeants de petites entreprises (de moins de dix salariés) ne sont pas encore majoritairement convaincus. Une étude de l’Ifop pour Mastercard nous apprend ainsi que, si la crise sanitaire aura été vecteur d’accélération de digitalisation pour 18 % des TPE françaises, leurs dirigeants les moins digitalisés sont 51 % à juger que ces projets ne sont pas nécessaires pour leur entreprise, et les deux-tiers appréhendent en effet cette digitalisation comme un passage obligé plutôt que comme une opportunité… Les très petites structures sont encore 66 % à ne pas disposer de site Internet de e-commerce permettant la vente de leurs produits ou services en ligne et un tiers ne sont pas pourvus d’un site Internet « vitrine » afin de présenter leur entreprise ou leurs activités. Ajoutons à cela que 47 % n’ont pas de référencement ou d’outil d’optimisation de leur référencement sur Internet. Par ailleurs, 55 % n’ont pas d’outil de communication collaboratif ou de visioconférence comme Skype, Zoom, ou MS Teams, et 42 % ne disposent pas de logiciel de gestion commerciale.

Quand on demande aux dirigeants quelles sont les raisons pour lesquelles ils n’ont pas ou peu de projet de digitalisation, seuls 12 % d’entre eux déclarent que c’est parce qu’ils ne s’en sentent pas capables faute de connaissances, loin derrière la non nécessité pour leur entreprise (51 %). Les autres raisons avancées sont le sentiment d’être déjà suffisamment équipé (32 %), que l’investissement que cela représente en temps (27 %), en argent (27 %), ou encore en formation (12 %) est trop important. La perspective de perdre des clients ou d’être en faillite les fera peut-être changer d’avis.

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

La rédaction

La rédaction

La rédaction de Best Practices fédère les meilleurs experts sur le management des systèmes d’information.

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris