Les jumeaux numériques, une espèce en voie de prolifération

  • Publié le : 19 janvier 2021
  • Ecrit par : Dominique Herbert
  • Revue / Numéro : Best Practices SI n°269
30,00 € HT
soit 36,00 € TTC

Encore souvent synonyme d’avenir lointain, le jumeau numérique est pourtant déjà une réalité bien concrète dans de nombreux domaines, par exemple dans l’aéronautique, l’automobile ou la logistique. Le jumeau numérique peut éradiquer des zones grises, à la fois frustrantes et coûteuses. A condition de bien choisir les projets éligibles et de déployer les bonnes architectures logicielles et infrastructures associées.

Selon Gartner, en 2019, 13 % des entreprises qui avaient mis en œuvre des projets IoT utilisaient déjà des jumeaux numériques. Le cabinet avait prévu, dans son étude « Digital twins are poised for proliferation », que, d’ici 2022, plus de deux tiers des entreprises ayant mis en œuvre des projets IoT auraient déployé au moins un jumeau numérique. Cette étape pourrait en fait être atteinte dès 2021.
 
De façon schématique, le jumeau numérique (digital twin en anglais) est une représentation numérique, strictement fidèle à la réalité, d’un produit, d’un processus ou encore d’une organisation. Pour parvenir à un tel niveau de fidélité, à la fois à l’instant T et dans les évolutions de la réalité, il est nécessaire de collecter les données du monde réel via l’utilisation d’objets connectés (tels que des capteurs, par exemple) quand c’est possible, ou encore via la vision par caméra, fixe ou embarquée. « A partir des données issues du réel et injectées dans le jumeau numérique, un certain nombre d’analyses et de diagnostics peuvent être réalisés, et des modèles définis. Il est alors possible d’en "déduire" l’avenir : élaboration de scénarios prédictifs, simulations par tests de plusieurs variables, prescription de décisions selon les résultats attendus, voire déclenchement d’actions correctives automatiques », précise Sébastien Gagelin, expert en data intelligence chez Hardis Group. Pour Alain-Gabriel Gomane, senior Product Marketing Manager chez Mega International « le terme "Digital Twin" désigne d’une façon générale toute réplique numérique de ce qui existe dans le monde réel : ressources physiques, processus, ou encore systèmes. Ce concept est intrinsèquement lié à l’IoT, qui connecte les actifs physiques à leurs modèles numériques équivalents. Entre optimisation des performances d’un produit, d’un service, ou encore du fonctionnement global d’une entreprise, les opportunités offertes par la technologie du digital twin sont considérables. »

30,00 € HT
soit 36,00 € TTC

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

Dominique Herbert

Dominique Herbert

Consultant en systèmes d’information depuis plus de vingt ans, Dominique Herbert collabore à Best Practices sur les thématiques de gouvernance, d’organisation de la DSI et de stratégie SI.

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris