Folamour des data

  • Publié le : 07 septembre 2020
  • Ecrit par : Olivier Séhiaud
  • Revue / Numéro : Best Practices SI n°260
5,00 € HT
soit 6,00 € TTC

La lecture de l’édito de ce numéro de Best Practices me fait craindre le pire. Pourtant, il m’en faut beaucoup, car j’ai déjà affronté toutes les calamités possibles pour un DSI : entre des consultants dont les recommandations nous auraient conduit à la faillite, les éditeurs qui ne pensent qu’à nous rançonner et les DG hystérico-maniaco-dépressifs bipolaires (oui, oui, ça existe dans la classification internationale des maladies mentales et c’est répertorié dans le célèbre « dictionnaire des zinzins et autres fêlés de la caboche »).

Dans l’édito, le vénérable rédacteur en chef de cette docte revue de référence sur le management des systèmes d’information (il faut bien un peu de pommade, si je veux garder ma chronique en 2021) nous explique le syndrome de Dunning-Kruger, qui consiste, pour un individu, à surestimer ses compétences dans un domaine où, en principe, il n’en a pas, ou si peu qu’il ferait mieux de la fermer.

5,00 € HT
soit 6,00 € TTC

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

Olivier Séhiaud

Olivier Séhiaud

Olivier Séhiaud est le pseudonyme du DSI d’un grand groupe industriel français. Il nous livre en exclusivité ses réflexions sur son métier et les technologies de l’information.

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris