Henri Chelli : « L’innovation d’organisation est une réponse stratégique crédible à la crise actuelle »

  • Publié le : 21 septembre 2020
  • Ecrit par : Philippe Rosé
  • Revue / Numéro : Best Practices SI n°261
12,00 € HT
soit 14,40 € TTC

Best Practices. Comment définissez-vous l’entreprise libérée ?

Henri Chelli. Libérer son entreprise, c’est, avant tout, adopter une nouvelle forme d’organisation qui vise d’abord à la rendre plus efficace. Mais son objectif, au final, consiste surtout à la doter d’une plus grande capacité à s’adapter aux variations de plus en plus fréquentes et rapides de son environnement.

En fait, il ne s’agit pas de libérer l’entreprise des contraintes ou des règlements qui limitent son champ d’action, mais de tous les freins qu’elle a, peu à peu, accumulés et qui l’empêchent de développer sa pleine puissance. Libérer son entreprise ne se limite pas aux ajustements réalisés pour améliorer en continu la performance ou la qualité des produits et services. Ce choix ne peut résulter que d’une réflexion approfondie de la direction générale face à une difficulté qu’elle rencontre ou qu’elle pressent. Une fois la transformation initiée, il devient difficile d’y renoncer tant les changements relatifs aux conditions de travail et aux relations humaines se différencient de celles qui caractérisent les organisations plus traditionnelles.

12,00 € HT
soit 14,40 € TTC

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

Philippe Rosé

Philippe Rosé

Docteur en sciences économiques et auteur d’une vingtaine d’ouvrages sur le management des systèmes d’information, Philippe Rosé est rédacteur en chef des publications Best Practices.

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris