Bonnes pratiques et expertises IT
Rechercher

Sécurité : des correctifs à corriger

20,00 € HT
soit 24,00 € TTC
Pour lire la suite de cet article :

En matière de sécurité, on observe un paradoxe : les vulnérabilités pourtant connues, avec des correctifs disponibles, restent mal gérées. Il est tentant de recruter toujours plus d’experts pour faire face. Une fausse bonne idée… 48-57-64 : il ne s’agit pas d’une partie de la combinaison gagnante du prochain loto.

C’est l’illustration d’un double paradoxe qui caractérise les pratiques de sécurité. Le premier : les entreprises victimes de brèches de sécurité (48 % au cours des douze derniers mois, au niveau mondial, selon une étude Ponemon Institute-ServiceNow) avaient parfaitement les moyens de les colmater en amont, ou, du moins, de retarder l’issue quasi-fatale pour leurs données et leurs systèmes d’information. En effet, 57 % de ces entreprises victimes l’ont été par exploitation de failles pour lesquelles des patchs étaient disponibles. « Scanner les vulnérabilités réduit le risque de faille de 20 %, d’autant que la plupart des attaques réussies exploitent des vulnérabilités connues », assure Sami Smati, senior strategist chez ServiceNow France. Selon Christian Hindre, directeur commercial de l’éditeur Flexera, « en 2017, 86 % des failles disposaient de patchs le jour de leur divulgation, ce qui montre clairement qu’avec des processus optimisés, il est possible d’appliquer ces correctifs avant que la probabilité que les vulnérabilités soient exploitées n’augmente. » Selon une étude Flexera, le nombre de failles enregistrées en 2017 a en effet augmenté de 14 % par rapport à l’année précédente (19 954, contre 17 147 en 2016). 

20,00 € HT
soit 24,00 € TTC
Pour lire la suite de cet article :

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

Philippe Rosé

Philippe Rosé

Docteur en sciences économiques et auteur d’une vingtaine d’ouvrages sur le management des systèmes d’information, Philippe Rosé est rédacteur en chef des publications Best Practices.

Nos Ouvrages

  • Best Practices Spotlight
Symposium Gartner 2018

    Ce numéro de Best Practices Spotlight regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances qui ont été présentés lors du Symposium Gartner 2018, qui s’est tenu en novembre à Barcelone.

  • La sécurité du système d’information en 180 questions

    Les cyber attaques n’ont jamais occasionné autant de dégâts dans les entreprises. Comment mieux se protéger ? Ce guide pratique regroupe les 180 questions que doivent se poser les responsables sécurité et les DSI. Avec des réponses concrètes…

  • Best Practices Spotlight 
Atlas - Édition 2018

    L’Atlas du DSI regroupe tous les sujets publiés dans le cadre du service de benchmarking et de veille Best Practices Spotlight. L’Atlas du DSI propose des articles synthétiques pour rester à l'état de l'art, des chiffres-clés pour se benchmarker, des argumentaires pour convaincre les métiers, des bonnes pratiques à partager avec vos équipes et des résumés d'études que vous n'avez jamais le temps de lire.

A ne pas manquer

  • Services managés : où en sont les entreprises françaises ?

    Best Practices a réalisé une enquête auprès des entreprises et organisations publiques françaises. Avec plusieurs objectifs : cerner les enjeux associés aux systèmes d’information, mesurer les usages des services managés, les budgets associés, identifier

  • Pour en savoir plus sur l’externalisation

    Pourquoi externaliser ? Quels sont les avantages et les inconvénients ? Comment définir les règles du jeu ? Quels sont les points de vigilance ? Quelles sont les dix questions que posent systématiquement les directions générales aux DSI ?

  • Pourquoi les dirigeants européens plébiscitent la Blockchain

    Les dirigeants européens sont conscients que la Blockchain va changer la manière de travailler, révèle une étude de Cognizant. Toutefois, son exploitation concrète est plus problématique.

Best Practices

Informations

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris