Le management du digital
Rechercher

Savoir faire

L’une des complaintes les plus fréquentes que les fournisseurs expriment concernant les événements qu’ils organisent est le fort taux de désaffection, ce que l’on appelle le « No Show ».

Autrement dit, ils déplorent un écart souvent très significatif entre le nombre d’inscrits et le nombre de présents, dès lors que l’événement concerné est gratuit. Cette situation s’explique en partie parce que les organisateurs d’événements, en particulier les éditeurs de logiciels, ne respectent pas les cinq principes qui sont autant de motivations que les DSI (très souvent ciblés par les éditeurs) appliquent avant de se décider d’intégrer dans leur agenda, déjà chargé, le temps nécessaire pour assister à un événement de fournisseur. Ces cinq principes peuvent se résumer par le mot FAIRE :

F comme Facile : un événement doit être facile d’accès, avec parking (pour les DSI qui ont des voitures de fonction) ou accès aux transports en commun (pour les DSI qui n’ont qu’un Pass Navigo).

A comme Alignement sur une problématique concrète, ce qui ne semble pas toujours être le cas.

I comme Idées : assister à un événement doit permettre de repartir avec de bonnes idées, si les intervenants en ont bien sûr…

R comme envie de Revenir : les événements auxquels les DSI assistent suscitent-ils cette envie ? Là encore, pas toujours, surtout si les présentations sont soporifiques et/ou trop commerciales.

Enfin, E comme Engagement : l’idéal étant que les fournisseurs compétents, qui ont bien compris les problématiques des DSI, soient reconnus comme tels par ces derniers. Ce n’est, hélas, pas gagné, tant nombre de fournisseurs privilégient leurs intérêts à très court terme par rapport au travail de fond qui favoriserait un intérêt mutuel avec leurs clients…

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

Philippe Rosé

Philippe Rosé

Docteur en sciences économiques et auteur d’une vingtaine d’ouvrages sur le management des systèmes d’information, Philippe Rosé est rédacteur en chef des publications Best Practices.

Nos Ouvrages

  • Symposiums Gartner Rétrospective 2017-2021

    Les équipes de Best Practices assistent chaque année au Symposium organisé par le cabinet Gartner qui présente des études, ses analyses et ses opinions sur l’évolution des technologies, du digital et des systèmes d’information.

  • Benchmark Digital&Business - numéro 157

    Ce numéro de Benchmark Digital & Business regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances présentés lors du Symposium Gartner 2021, qui s’est déroulé en novembre, à distance.

  • Benchmark Digital&Business - numéro 156

    Ce numéro de Benchmark Digital & Business regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances présentés lors du Symposium Gartner 2021, qui s’est déroulé en novembre, à distance.

A ne pas manquer

  • Comment rater...
sa Data Integration

    Pour rater son intégration de données, rien de plus simple. C’est à la portée de toutes les entreprises ! Il suffit de suivre nos treize commandements et d’oublier la gouvernance, la qualité, la sécurité et les enjeux métiers.

  • Comment rater...
sa génération de leads

    Il existe un lien étroit entre le dynamisme commercial d'un éditeur de logiciels ou d'un intégrateur et la qualité des leads dont disposent les commerciaux pour maintenir leur performance. Mais il est très facile de ruiner votre performance commerciale.

  • Comment rater...
sa stratégie Big Data

    Une stratégie Big Data ne s'improvise pas. Quoique... Ce nouveau titre de la collection "Comment rater..." propose les douze commandements pour tous ceux qui veulent vraiment rater leur stratégie Big Data.

Best Practices

Informations

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris