Le management du digital
Rechercher

Risque de décrochage

Il est une loi économique qui, dans l’histoire, s’est plus ou moins vérifiée : lorsqu’un marché dysfonctionne, il n’est guère pertinent d’accroître l’offre alors que la demande diminue. Même un enfant de quatre ans pourrait comprendre ce qu’il advient : au mieux, une baisse des prix qui profite, peut-être, au consommateur, à supposer qu’il puisse consommer. Au pire, on assiste à une désaffection des consommateurs, qui, face à une profusion d’offres, se sentent désorientés au point de ne plus consommer. Bref, ils lâchent prise…

Ce phénomène s’observe pour le marché de l’information vers les managers de systèmes d’information. À quoi assiste-t-on ? A deux tendances qui semblent contradictoires. La première concerne le manque de temps dont les managers de systèmes d’information disent disposer pour s’informer. Selon une enquête menée par Best Practices Research, 82,5 % des DSI affirment manquer de temps pour s’informer, y compris sur les sujets en relation directe avec les missions dont ils ont la charge, 68,5 % estiment que c’est préjudiciable à leurs performances et 17 % pensent envisagent de ne plus s’informer tant les efforts nécessaires sont démesurés en regard des résultats.

La seconde tendance est à l’augmentation de l’offre d’informations sur les technologies de l’information : plusieurs sites Web dédiés aux technologies de l’information ont ainsi vu le jour ces derniers mois, tous ayant l’ambition de devenir « leader » selon l’expression consacrée, « incontournable » si leurs promoteurs ont la grosse tête, ou simplement « site de référence » pour les plus modestes. Outre, le fait que ces sites pêchent par l’absence d’un modèle économique pérenne (une simple visite de la page d’accueil montre qu’ils n’ont rien à « vendre »...), ils contribuent à accroître l’offre d’informations, par ailleurs déjà bien fournie. Moins de demande et plus d’offre ? L’équation semble difficile à résoudre...

Face à la profusion d’informations, trois stratégies sont possibles : consacrer de plus en plus de temps à absorber les surplus d’informations ; lâcher prise pour ne plus s’informer ; ou être beaucoup plus sélectif. La première stratégie mène à une impasse : absorber de plus en plus d’informations va conduire à une overdose, au détriment de l’exercice de son métier... La seconde est tout aussi suicidaire : on peut faire un parallèle avec le monde de l’aéronautique. Qu’est-ce qui est le plus dangereux pour un avion ? Ce n’est pas la perte d’un moteur, c’est le décrochage. Autrement dit, lorsque l’avion n’a plus assez de portance pour rester en l’air et qu’il tombe, faute de puissance. Le décrochage est mortel pour les pilotes et les passagers d’un avion, il peut l’être également pour les DSI qui ne s’informent plus suffisamment. Il arrive donc un moment où le refus de s’informer entraîne la chute...

Imagine-t-on, à l’image du film Hibernatus, un DSI qui serait resté au niveau d’information du début des années 1990, époque grandiose du client-serveur, des mainframes, et où Internet était inconnu en dehors des cercles universitaires ? Il ne serait évidemment pas recruté, même par le plus idiot des DG ! Et, à supposer qu’il le soit, il ne ferait pas le poids face à des directions métiers férues de SaaS, d’agilité et de cloud. Quant à la troisième stratégie, être plus sélectif, c’est certainement la plus pertinente. Nous aurons l’occasion de vous proposer, au cours des prochains mois, une initiative éditoriale qui, nous l’espérons, répondra à ce besoin...

 

ITBR n6 VCet article est publié dans IT Business Review numéro 6 - mars 2014.

Le sommaire de ce numéro

Acheter ce numéro

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

Philippe Rosé

Philippe Rosé

Docteur en sciences économiques et auteur d’une vingtaine d’ouvrages sur le management des systèmes d’information, Philippe Rosé est rédacteur en chef des publications Best Practices.

Nos Ouvrages

  • Symposiums Gartner Rétrospective 2017-2021

    Les équipes de Best Practices assistent chaque année au Symposium organisé par le cabinet Gartner qui présente des études, ses analyses et ses opinions sur l’évolution des technologies, du digital et des systèmes d’information.

  • Benchmark Digital&Business - numéro 157

    Ce numéro de Benchmark Digital & Business regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances présentés lors du Symposium Gartner 2021, qui s’est déroulé en novembre, à distance.

  • Benchmark Digital&Business - numéro 156

    Ce numéro de Benchmark Digital & Business regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances présentés lors du Symposium Gartner 2021, qui s’est déroulé en novembre, à distance.

A ne pas manquer

  • Comment rater...
sa Data Integration

    Pour rater son intégration de données, rien de plus simple. C’est à la portée de toutes les entreprises ! Il suffit de suivre nos treize commandements et d’oublier la gouvernance, la qualité, la sécurité et les enjeux métiers.

  • Comment rater...
sa génération de leads

    Il existe un lien étroit entre le dynamisme commercial d'un éditeur de logiciels ou d'un intégrateur et la qualité des leads dont disposent les commerciaux pour maintenir leur performance. Mais il est très facile de ruiner votre performance commerciale.

  • Comment rater...
sa stratégie Big Data

    Une stratégie Big Data ne s'improvise pas. Quoique... Ce nouveau titre de la collection "Comment rater..." propose les douze commandements pour tous ceux qui veulent vraiment rater leur stratégie Big Data.

Best Practices

Informations

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris