Le management du digital
Rechercher

Productivité et capital humain

On se doute depuis longtemps que plus une entreprise emploie des collaborateurs qualifiés, meilleure est la productivité. Une étude du Centre for Economic Policy Research (« The human side of productivity ») a cherché à mesurer cette contribution et à identifier pourquoi les entreprises se caractérisent par des niveaux de productivité différents.

L’une des raisons traditionnelles serait que plus les entreprises sont informatisées et équipées des bons outils technologiques, meilleure serait la productivité. Ce facteur joue évidemment un rôle, mais il n’explique pas tout. Conclusion, selon les chercheurs : le capital humain est responsable d'au moins un tiers des différences de niveau de productivité entre les entreprises, 20 % seraient explicables par les niveaux de capitaux mobilisés et le reste (soit la moitié) est attribuable à l’organisation. Ce capital humain intègre trois éléments : les compétences des individus, le talent des managers (surtout leur capacité à collaborer entre eux) et la diversité au sein des collaborateurs. Ainsi, les entreprises européennes les plus productives ont un tiers de leurs collaborateurs très qualifiés, contre 5 % des moins productives. Et faire monter en compétences les managers est trois fois plus efficace pour augmenter la productivité que pour les autres collaborateurs. On en déduira qu’une entreprise qui disposerait de toutes les bonnes technologies, à l’état de l’art, mais gérées par des collaborateurs dont les compétences ne sont pas à la hauteur, va dans le mur. On s’en doutait aussi, mais, désormais, c’est scientifiquement prouvé !

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

Philippe Rosé

Philippe Rosé

Docteur en sciences économiques et auteur d’une vingtaine d’ouvrages sur le management des systèmes d’information, Philippe Rosé est rédacteur en chef des publications Best Practices.

Nos Ouvrages

  • Symposiums Gartner Rétrospective 2017-2021

    Les équipes de Best Practices assistent chaque année au Symposium organisé par le cabinet Gartner qui présente des études, ses analyses et ses opinions sur l’évolution des technologies, du digital et des systèmes d’information.

  • Benchmark Digital&Business - numéro 157

    Ce numéro de Benchmark Digital & Business regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances présentés lors du Symposium Gartner 2021, qui s’est déroulé en novembre, à distance.

  • Benchmark Digital&Business - numéro 156

    Ce numéro de Benchmark Digital & Business regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances présentés lors du Symposium Gartner 2021, qui s’est déroulé en novembre, à distance.

A ne pas manquer

  • Comment rater...
sa Data Integration

    Pour rater son intégration de données, rien de plus simple. C’est à la portée de toutes les entreprises ! Il suffit de suivre nos treize commandements et d’oublier la gouvernance, la qualité, la sécurité et les enjeux métiers.

  • Comment rater...
sa génération de leads

    Il existe un lien étroit entre le dynamisme commercial d'un éditeur de logiciels ou d'un intégrateur et la qualité des leads dont disposent les commerciaux pour maintenir leur performance. Mais il est très facile de ruiner votre performance commerciale.

  • Comment rater...
sa stratégie Big Data

    Une stratégie Big Data ne s'improvise pas. Quoique... Ce nouveau titre de la collection "Comment rater..." propose les douze commandements pour tous ceux qui veulent vraiment rater leur stratégie Big Data.

Best Practices

Informations

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris