Le management du digital
Rechercher

Le mensonge ou l’engagement : quand les éditeurs pratiquent la communication par le vide

La communication des éditeurs de logiciels autour de leurs solutions est de plus en plus aseptisée et uniforme. C’est souvent le résultat d’une standardisation au niveau mondial, avec l’objectif de plaire à tout le monde, avec les mêmes concepts (transformation digitale, vision, solutions, performance…).

Le tout poussé par une communication de masse. Seth Godin, le gourou du marketing a rappelé, dans un entretien publié par Marketing Magazine, le fait que « les marques sont aujourd’hui égoïstes, court-termistes et mentent énormément. » Ce qui est valable pour l’univers grand public l’est aussi pour les marchés B2B. Seth Godin a également rappelé les trois principes qui, selon lui, devrait guider le marketing d’une entreprise, que l’on peut également appliquer aux éditeurs de logiciels et aux sociétés de services. D’abord, « cela n’a plus de sens de vouloir plaire à tout le monde, plus aucun produit ou service ne peut avoir cette ambition. » Ensuite, « toute la différence réside dans la capacité des marques à susciter l’engagement ». Enfin, « la véritable opportunité c’est de commencer petit, en offrant la plus belle expérience client possible. » Rares sont les éditeurs et les sociétés de services à s’inspirer de ces principes pour conquérir davantage de clients, à afficher leur singularité et à provoquer l’engagement avec des contenus pertinents. Il est vrai que c’est difficile et que la plupart des responsables marketing n’ont pas le niveau nécessaire ou sont englués dans des processus corporate qui étouffent toute créativité. Il est évidemment plus facile de conserver une approche « égoïste, court-termiste et de mentir. » Tant que le procédé fonctionne...

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

Philippe Rosé

Philippe Rosé

Docteur en sciences économiques et auteur d’une vingtaine d’ouvrages sur le management des systèmes d’information, Philippe Rosé est rédacteur en chef des publications Best Practices.

Nos Ouvrages

  • Symposiums Gartner Rétrospective 2017-2021

    Les équipes de Best Practices assistent chaque année au Symposium organisé par le cabinet Gartner qui présente des études, ses analyses et ses opinions sur l’évolution des technologies, du digital et des systèmes d’information.

  • Benchmark Digital&Business - numéro 157

    Ce numéro de Benchmark Digital & Business regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances présentés lors du Symposium Gartner 2021, qui s’est déroulé en novembre, à distance.

  • Benchmark Digital&Business - numéro 156

    Ce numéro de Benchmark Digital & Business regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances présentés lors du Symposium Gartner 2021, qui s’est déroulé en novembre, à distance.

A ne pas manquer

  • Comment rater...
sa Data Integration

    Pour rater son intégration de données, rien de plus simple. C’est à la portée de toutes les entreprises ! Il suffit de suivre nos treize commandements et d’oublier la gouvernance, la qualité, la sécurité et les enjeux métiers.

  • Comment rater...
sa génération de leads

    Il existe un lien étroit entre le dynamisme commercial d'un éditeur de logiciels ou d'un intégrateur et la qualité des leads dont disposent les commerciaux pour maintenir leur performance. Mais il est très facile de ruiner votre performance commerciale.

  • Comment rater...
sa stratégie Big Data

    Une stratégie Big Data ne s'improvise pas. Quoique... Ce nouveau titre de la collection "Comment rater..." propose les douze commandements pour tous ceux qui veulent vraiment rater leur stratégie Big Data.

Best Practices

Informations

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris