Le management du digital
Rechercher

Jetable

Le quotidien Les Échos nous rappelle, dans son édition du 10 juin 2015, que 40 % des entreprises du CAC 40 se sont dotées d’un chief digital officer, en se basant sur une étude publiée par un cabinet de conseil.

Nul doute que les 60 % restants vont s’y mettre, même sans se poser la question préalable de savoir à quoi cela sert de créer une fonction de chief digital officer dans les grandes entreprises. Certes, les promoteurs de cette fonction diront qu’elle est stratégique, donc indispensable, et que les entreprises qui ne l’ont pas créée sont à ranger dans la catégorie des ringardes, qui n’ont rien compris à la transformation numérique et à ses enjeux. Si le rôle des chief digital officers est de canaliser les énergies, de mobiliser les différentes parties prenantes, de fédérer les compétences, on imagine que leurs missions ont vocation à devenir obsolètes à plus ou moins long terme. Soit les chief digital officers auront réussi dans ces missions, difficiles, et l’on aura plus besoin d’eux lorsque tout le monde aura été mobilisé et que le numérique, banalisé, se sera immiscé dans les moindres interstices organisationnels des entreprises. Soit ils auront échoué et le chief digital officer fera partie des « vieux métiers » du numérique. Il restera toujours quelques titulaires du poste, que les directions générales auront pris soin de placer là pour leur éviter un placard trop dévalorisé, avec une carte de visite teintée de modernisme. L’acronyme CDO, pour chief digital officer, est plutôt à comprendre dans le sens Contrat à Durée Occasionnelle...

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

Philippe Rosé

Philippe Rosé

Docteur en sciences économiques et auteur d’une vingtaine d’ouvrages sur le management des systèmes d’information, Philippe Rosé est rédacteur en chef des publications Best Practices.

Nos Ouvrages

  • Symposiums Gartner Rétrospective 2017-2021

    Les équipes de Best Practices assistent chaque année au Symposium organisé par le cabinet Gartner qui présente des études, ses analyses et ses opinions sur l’évolution des technologies, du digital et des systèmes d’information.

  • Benchmark Digital&Business - numéro 157

    Ce numéro de Benchmark Digital & Business regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances présentés lors du Symposium Gartner 2021, qui s’est déroulé en novembre, à distance.

  • Benchmark Digital&Business - numéro 156

    Ce numéro de Benchmark Digital & Business regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances présentés lors du Symposium Gartner 2021, qui s’est déroulé en novembre, à distance.

A ne pas manquer

  • Comment rater...
sa Data Integration

    Pour rater son intégration de données, rien de plus simple. C’est à la portée de toutes les entreprises ! Il suffit de suivre nos treize commandements et d’oublier la gouvernance, la qualité, la sécurité et les enjeux métiers.

  • Comment rater...
sa génération de leads

    Il existe un lien étroit entre le dynamisme commercial d'un éditeur de logiciels ou d'un intégrateur et la qualité des leads dont disposent les commerciaux pour maintenir leur performance. Mais il est très facile de ruiner votre performance commerciale.

  • Comment rater...
sa stratégie Big Data

    Une stratégie Big Data ne s'improvise pas. Quoique... Ce nouveau titre de la collection "Comment rater..." propose les douze commandements pour tous ceux qui veulent vraiment rater leur stratégie Big Data.

Best Practices

Informations

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris