Bonnes pratiques et expertises IT
Rechercher

Et si Johnny Hallyday avait été DSI ?

De l’affaire de l’héritage autour de Johnny Hallyday et des conflits entre les héritiers possibles pourrait naître un scénario.

Imaginons un DG sur le départ qui, dans son dernier discours-bilan devant ses actionnaires, souhaite attribuer/léguer les lauriers d’un système d’information particulièrement performant : va-t-il en attribuer tout le mérite au DSI, avec qui il travaille depuis longtemps, qu’il a lui-même recruté et qui l’a accompagné dans la construction du système d’information pendant de nombreuses années ? Ou bien au nouveau Chief Digital Officer, arrivé plus récemment dans l’entreprise, qu’il a également choisi et adopté, mais avec une nouvelle compagne qui s’appelle la transformation numérique. Et de qui il est très proche, sans pour autant renier les liens technologiques avec le DSI. Qui seraient donc les héritiers du numérique et ce qui en a fait le succès, en l’occurrence le système d’information qui existe depuis longtemps ? Si le DG, sous la pression des actionnaires séduits par la transformation digitale, lègue toute la fortune immatérielle de l’entreprise au CDO, le DSI pourrait arguer que c’est lui qui a largement contribué à la faire fructifier, par ses choix judicieux, sa capacité de travail et sa maîtrise des coûts. Et ce n’est pas la nouvelle compagne digitale, qui a su séduire le DG par sa jeunesse et son modernisme, qui pourrait remettre en cause les liens historiques entre l’IT et la croissance vertueuse de l’entreprise. Ce dilemme pourrait rapidement virer au procès d’intention. Surtout pour s’attribuer la propriété des données… A moins que ce soit finalement le droit californien qui s’applique, parce que toutes les data sont stockées chez Amazon ou Google et que personne n’a lu les conditions contractuelles… Si Johnny Hallyday avait été DSI, il en aurait tiré  le principe suivant de management du SI : Rien ne sert d'allumer le feu si tu veux garder quelque chose de ton SI !"

Pour en savoir plus

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

Philippe Rosé

Philippe Rosé

Docteur en sciences économiques et auteur d’une vingtaine d’ouvrages sur le management des systèmes d’information, Philippe Rosé est rédacteur en chef des publications Best Practices.

Nos Ouvrages

  • La sécurité du système d’information en 180 questions

    Les cyber attaques n’ont jamais occasionné autant de dégâts dans les entreprises. Comment mieux se protéger ? Ce guide pratique regroupe les 180 questions que doivent se poser les responsables sécurité et les DSI. Avec des réponses concrètes…

  • Best Practices Spotlight 
Atlas - Édition 2018

    L’Atlas du DSI regroupe tous les sujets publiés dans le cadre du service de benchmarking et de veille Best Practices Spotlight. L’Atlas du DSI propose des articles synthétiques pour rester à l'état de l'art, des chiffres-clés pour se benchmarker, des argumentaires pour convaincre les métiers, des bonnes pratiques à partager avec vos équipes et des résumés d'études que vous n'avez jamais le temps de lire.

  • Best Practices
Mises en œuvre

    Cette première édition des Best Practices mises en oeuvre regroupent des recommandations, des conseils et des méthodologies issues de retours d'expérience de DSI et de l'expertise de nos équipes. La centaine d'articles retenus abordent la stratégie et le management du SI, la gestion de projet, la valorisation de la DSI, le sourcing et le pilotage de la DSI.

A ne pas manquer

Best Practices

Informations

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris