Le management du digital
Rechercher

Décrochage

On se souvient de ce qui a contribué, il y a tout juste dix ans, à un effondrement des start-up Internet, qu’il s’agisse d’éditeurs de logiciels ou de sociétés de services : des efforts démesurés pour séduire les analystes financiers, aspirer l’argent d’investisseurs qui ne connaissaient pas grand-chose aux systèmes d’information, et une focalisation extrême sur ce qui était présenté comme des innovations technologiques majeures, trop décalées par rapport aux usages.

Faute de clients, beaucoup ont disparu, engloutissant quelques millions d’euros au passage... On a l’impression, à observer le comportement de beaucoup de fournisseurs, que ce scénario est en train de se reproduire. Que constate-t-on aujourd’hui ? Beaucoup de communication institutionnelle, centrée sur les résultats financiers et la volonté de propulser une vision technologique coûte que coûte. C’est d’ailleurs la mode des communiqués vantant le positionnement extraordinaire dans on ne sait plus quel quadrant semi-magique. Certes, il en faut, on pourrait se satisfaire et ce n’est, en soi, pas gênant. Ce qui l’est et qui fait craindre qu’une « bulle » ne se développe sont les opinions de beaucoup de DSI, très critiques à l’égard des fournisseurs. Même ceux qui me semblaient les plus mesurés se lâchent... Depuis vingt ans que j’observe les tendances dans le domaine des technologies de l’information, c’est la première fois qu’un tel fossé apparaît. Le succès de notre initiative de notation des fournisseurs est révélateur de ce contexte. Une telle situation présente des risques, non pas pour les DSI, mais pour les fournisseurs : s’éloigner de la réalité du terrain, ne pas voir que les attentes des DSI évoluent rapidement et considérer que c’est toujours l’offre qui s’imposera à la demande n’est pas tenable à moyen terme. Les fournisseurs ne pourront pas dire qu’on ne les avait pas prévenus...

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

Philippe Rosé

Philippe Rosé

Docteur en sciences économiques et auteur d’une vingtaine d’ouvrages sur le management des systèmes d’information, Philippe Rosé est rédacteur en chef des publications Best Practices.

Nos Ouvrages

  • Symposiums Gartner Rétrospective 2017-2021

    Les équipes de Best Practices assistent chaque année au Symposium organisé par le cabinet Gartner qui présente des études, ses analyses et ses opinions sur l’évolution des technologies, du digital et des systèmes d’information.

  • Benchmark Digital&Business - numéro 157

    Ce numéro de Benchmark Digital & Business regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances présentés lors du Symposium Gartner 2021, qui s’est déroulé en novembre, à distance.

  • Benchmark Digital&Business - numéro 156

    Ce numéro de Benchmark Digital & Business regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances présentés lors du Symposium Gartner 2021, qui s’est déroulé en novembre, à distance.

A ne pas manquer

  • Comment rater...
sa Data Integration

    Pour rater son intégration de données, rien de plus simple. C’est à la portée de toutes les entreprises ! Il suffit de suivre nos treize commandements et d’oublier la gouvernance, la qualité, la sécurité et les enjeux métiers.

  • Comment rater...
sa génération de leads

    Il existe un lien étroit entre le dynamisme commercial d'un éditeur de logiciels ou d'un intégrateur et la qualité des leads dont disposent les commerciaux pour maintenir leur performance. Mais il est très facile de ruiner votre performance commerciale.

  • Comment rater...
sa stratégie Big Data

    Une stratégie Big Data ne s'improvise pas. Quoique... Ce nouveau titre de la collection "Comment rater..." propose les douze commandements pour tous ceux qui veulent vraiment rater leur stratégie Big Data.

Best Practices

Informations

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris