Le management du digital
Rechercher

Avantages asymétriques

Il n’existe plus aucun éditeur de logiciels qui n’ait mis le cloud dans ses priorités. La plupart argueront que cela correspond à la demande de leurs clients. Certes. Mais ils pourraient également avouer que c’est, avant tout, conforme à leurs intérêts et à ceux de leurs actionnaires.

C’est d’ailleurs l’une des récriminations exprimées par le Cigref (lire cet article). Pour les éditeurs, pousser les clients à migrer vers le cloud présente au moins trois avantages « asymétriques », c’est-à-dire que cela profite beaucoup plus à l’éditeur qu’à ses clients. Le premier est qu’il permet d’encercler les clients et les utilisateurs dans une nasse dont il est difficile de sortir. C’est la technique de l’entonnoir-piège dans lequel il est facile d’entrer, mais beaucoup moins aisé de trouver la sortie. Par rapport au modèle On Premise, la dépendance s’accroît, la transférabilité des données d’un fournisseur à un autre n’étant pas si simple. Deuxième avantage : le cloud fait figure de tiroir-caisse, une augmentation unitaire, même minime, produit des bénéfices substantiels et récurrents, surtout si les principes de tarifications sont suffisamment opaques pour leurrer les clients. C’est la technique du siphonnage de la valeur. Selon une étude de Synergy Research, au premier trimestre 2019, les éditeurs ont absorbé 23 milliards de dollars de revenus grâce au SaaS et la barre des cent milliards sera atteinte cette année. Enfin, le troisième avantage pour les éditeurs est de simplifier leurs offres, selon le principe de Ford : « Les clients peuvent bien sûr personnaliser une application à condition qu’elle soit identique pour tout le monde. »

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

Philippe Rosé

Philippe Rosé

Docteur en sciences économiques et auteur d’une vingtaine d’ouvrages sur le management des systèmes d’information, Philippe Rosé est rédacteur en chef des publications Best Practices.

Nos Ouvrages

  • Symposiums Gartner Rétrospective 2017-2021

    Les équipes de Best Practices assistent chaque année au Symposium organisé par le cabinet Gartner qui présente des études, ses analyses et ses opinions sur l’évolution des technologies, du digital et des systèmes d’information.

  • Benchmark Digital&Business - numéro 157

    Ce numéro de Benchmark Digital & Business regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances présentés lors du Symposium Gartner 2021, qui s’est déroulé en novembre, à distance.

  • Benchmark Digital&Business - numéro 156

    Ce numéro de Benchmark Digital & Business regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances présentés lors du Symposium Gartner 2021, qui s’est déroulé en novembre, à distance.

A ne pas manquer

  • Comment rater...
sa Data Integration

    Pour rater son intégration de données, rien de plus simple. C’est à la portée de toutes les entreprises ! Il suffit de suivre nos treize commandements et d’oublier la gouvernance, la qualité, la sécurité et les enjeux métiers.

  • Comment rater...
sa génération de leads

    Il existe un lien étroit entre le dynamisme commercial d'un éditeur de logiciels ou d'un intégrateur et la qualité des leads dont disposent les commerciaux pour maintenir leur performance. Mais il est très facile de ruiner votre performance commerciale.

  • Comment rater...
sa stratégie Big Data

    Une stratégie Big Data ne s'improvise pas. Quoique... Ce nouveau titre de la collection "Comment rater..." propose les douze commandements pour tous ceux qui veulent vraiment rater leur stratégie Big Data.

Best Practices

Informations

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris