Le management du digital
Rechercher

Addiction aux audits de licences

Le fait que les éditeurs de logiciels tireraient entre 25 et 50 % de leurs revenus de la conduite d’audits chez leurs clients (lire Les audits logiciels pour satisfaire les actionnaires, Best Practices SI, N° 152, 1er juin 2015) révèle trois enseignements. Le premier est que beaucoup d’entreprises se résignent à payer en étant de bonne foi.

Selon une enquête mondiale d’IDC, 21 % ont payé plus d’un million de dollars en 2014 et 56 % plus de 100 000 dollars. Vu la taille du marché mondial des logiciels (320 milliards de dollars en 2015) et la proportion d’entreprises auditées (63 % sur une période de deux ans), c’est une manne considérable pour les éditeurs. Le second enseignement est que, si ces revenus font partie intégrante du business model des éditeurs, il est à craindre qu’ils soient de plus en plus tentés de privilégier ce chiffre d’affaires facile à générer à court terme, au détriment de leur capacité d’innovation : se payer sur la bête en exploitant les entreprises « vaches à lait » ou séduire de nouveaux clients avec des solutions innovantes ? Les grands éditeurs, tous cotés en bourse, n’hésiteront pas. Troisième enseignement : ces pratiques deviennent addictives pour les éditeurs qui, à l’image des drogués, ne peuvent plus revenir en arrière sous peine de voir chuter leur chiffre d’affaires et mécontenter leurs actionnaires. Ils vont donc, là encore à l’instar de drogués en manque, devenir plus agressifs pour se procurer leurs doses de chiffre d’affaires. Les DSI peuvent, et doivent, se défendre, nous y reviendrons dans un prochain numéro. Le principe appliqué en cas de prise d’otages (« aucune rançon ne sera payée ») vaut aussi pour les DSI...

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

Philippe Rosé

Philippe Rosé

Docteur en sciences économiques et auteur d’une vingtaine d’ouvrages sur le management des systèmes d’information, Philippe Rosé est rédacteur en chef des publications Best Practices.

Nos Ouvrages

  • Symposiums Gartner Rétrospective 2017-2021

    Les équipes de Best Practices assistent chaque année au Symposium organisé par le cabinet Gartner qui présente des études, ses analyses et ses opinions sur l’évolution des technologies, du digital et des systèmes d’information.

  • Benchmark Digital&Business - numéro 157

    Ce numéro de Benchmark Digital & Business regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances présentés lors du Symposium Gartner 2021, qui s’est déroulé en novembre, à distance.

  • Benchmark Digital&Business - numéro 156

    Ce numéro de Benchmark Digital & Business regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances présentés lors du Symposium Gartner 2021, qui s’est déroulé en novembre, à distance.

A ne pas manquer

  • Comment rater...
sa Data Integration

    Pour rater son intégration de données, rien de plus simple. C’est à la portée de toutes les entreprises ! Il suffit de suivre nos treize commandements et d’oublier la gouvernance, la qualité, la sécurité et les enjeux métiers.

  • Comment rater...
sa génération de leads

    Il existe un lien étroit entre le dynamisme commercial d'un éditeur de logiciels ou d'un intégrateur et la qualité des leads dont disposent les commerciaux pour maintenir leur performance. Mais il est très facile de ruiner votre performance commerciale.

  • Comment rater...
sa stratégie Big Data

    Une stratégie Big Data ne s'improvise pas. Quoique... Ce nouveau titre de la collection "Comment rater..." propose les douze commandements pour tous ceux qui veulent vraiment rater leur stratégie Big Data.

Best Practices

Informations

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris