Bonnes pratiques et expertises IT
Rechercher

Acheteurs otages

La relation entre les éditeurs et les acheteurs est-elle en train de s’inverser ? L’image des directions achats impitoyables à l’égard des fournisseurs sur les prix et les conditions commerciales ne semble plus être si répandue.

Une enquête, réalisée par le Conseil national des achats et AgileBuyers, sur laquelle nous reviendrons dans notre prochain numéro, révèle que 56 % des acheteurs affirment subir des relations déséquilibrées et défavorables avec certains fournisseurs. Des pratiques qui se manifestent par des hausses de prix unilatérales, des coûts de maintenance prohibitifs, sans lien avec des indicateurs mesurables, des remises sur les solutions conditionnées à l’achat d’autres solutions, des menaces de ruptures de la chaîne d’approvisionnement, voire des intimidations, ou encore des menaces de coupures d’accès de la part de ces fournisseurs de cloud. La consolidation du marché n’arrange rien, elle réduit la marge de choix vers des fournisseurs alternatifs ou des start-up. « Le sujet a toujours existé, mais demeurait limité à quelques fournisseurs américains monopolistiques. Désormais, cette pratique s’est généralisée au secteur des logiciels », souligne l’étude. Les éditeurs de logiciels arrivent en deuxième position dans la liste des fournisseurs les plus difficiles à gérer, derrière les fournisseurs de matières premières. Ainsi, les maîtres des relations commerciales déséquilibrées, en l’occurrence les grands éditeurs et intégrateurs, ont fait des émules. Hélas, quand l’élève dépasse le maître, on peut s’attendre à tout…

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

Philippe Rosé

Philippe Rosé

Docteur en sciences économiques et auteur d’une vingtaine d’ouvrages sur le management des systèmes d’information, Philippe Rosé est rédacteur en chef des publications Best Practices.

Nos Ouvrages

  • Best Practices
Relations fournisseurs

    La relation avec les fournisseurs est probablement ce qu’il y a de plus complexe à gérer pour un DSI. Autant, pour les problématiques technologiques, on peut s’appuyer sur des standards, autant les interactions avec les fournisseurs, qui comportent une part d’incertitude, d’ambiguïté et de liens personnels, sont délicates à normaliser.

  • Best Practices Spotlight
Symposium Gartner 2018

    Ce numéro de Best Practices Spotlight regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances qui ont été présentés lors du Symposium Gartner 2018, qui s’est tenu en novembre à Barcelone.

  • La sécurité du système d’information en 180 questions

    Les cyber attaques n’ont jamais occasionné autant de dégâts dans les entreprises. Comment mieux se protéger ? Ce guide pratique regroupe les 180 questions que doivent se poser les responsables sécurité et les DSI. Avec des réponses concrètes…

A ne pas manquer

  • Services managés : où en sont les entreprises françaises ?

    Best Practices a réalisé une enquête auprès des entreprises et organisations publiques françaises. Avec plusieurs objectifs : cerner les enjeux associés aux systèmes d’information, mesurer les usages des services managés, les budgets associés, identifier

  • Pour en savoir plus sur l’externalisation

    Pourquoi externaliser ? Quels sont les avantages et les inconvénients ? Comment définir les règles du jeu ? Quels sont les points de vigilance ? Quelles sont les dix questions que posent systématiquement les directions générales aux DSI ?

  • Pourquoi les dirigeants européens plébiscitent la Blockchain

    Les dirigeants européens sont conscients que la Blockchain va changer la manière de travailler, révèle une étude de Cognizant. Toutefois, son exploitation concrète est plus problématique.

Best Practices

Informations

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris