Bonnes pratiques et expertises IT
Rechercher

Unk Unk

1,25 € HT
soit 1,50 € TTC
Pour lire la suite de cet article :

Je vous vois venir : vous cherchez déjà ce que peut bien signifier ce titre bizarre ! En fait, c’est très sérieux et cela résulte de travaux des plus sérieux experts : l’expression « Unk Unk » signifie « Unknow Unknows » et caractérise des phénomènes qui ne peuvent être anticipés, ni même imaginés.

Bref, des calamités inexplicables, impossibles à prédire. Forcément, puisqu’on ne sait pas qu’elles peuvent exister ! En fait, je suis tombé par hasard sur un article sur ce thème publié en 2007 dans la MIT Sloan Management Review (à lire en suivant ce lien : lc.cx/sehiaud1). Les auteurs expliquent que c’est le dilemme de tout innovateur d’accepter de « ne pas savoir ce qu’il ne sait pas ». C’est aussi ce qui illustre la théorie du Cygne Noir qui décrit les événements aléatoires, hautement improbables, aux conséquences énormes, genre 11 septembre.

Bon, je vous l’accorde, c’est un peu compliqué à comprendre et, question philosophie, je n’y connais rien. Mais j’ai trouvé l’idée intéressante et on peut l’appliquer à notre métier : des phénomènes inexplicables peuvent donc parfaitement expliquer pourquoi les projets se plantent. N’hésitons pas à renouveler notre portefeuille d’explications plus ou moins farfelues du style « le budget était trop faible », « les délais étaient trop serrés », « mon équipe projet n’était pas au niveau » ou « mon prestataire m’a été imposé par le DAF ». Avec une justification comme « je ne savais pas que je ne savais pas », vous passerez pour un vrai manager, humble, modeste, cultivé, qui reconnaît qu’il a été dépassé par les événements sans le savoir. En principe, personne ne vous contredira. La même explication peut être servie en cas de défaillance d’un prestataire. « Je ne savais pas que je ne savais pas qu’il était si incompétent » vous dégagera de toute responsabilité. Pratique...

1,25 € HT
soit 1,50 € TTC
Pour lire la suite de cet article :

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

Olivier Séhiaud

Olivier Séhiaud

Olivier Séhiaud est le pseudonyme du DSI d’un grand groupe industriel français. Il nous livre en exclusivité ses réflexions sur son métier et les technologies de l’information.

Nos Ouvrages

  • Best Practices Spotlight 
Atlas - Édition 2018

    L’Atlas du DSI regroupe tous les sujets publiés dans le cadre du service de benchmarking et de veille Best Practices Spotlight. L’Atlas du DSI propose des articles synthétiques pour rester à l'état de l'art, des chiffres-clés pour se benchmarker, des argumentaires pour convaincre les métiers, des bonnes pratiques à partager avec vos équipes et des résumés d'études que vous n'avez jamais le temps de lire.

  • Best Practices
Mises en œuvre

    Cette première édition des Best Practices mises en oeuvre regroupent des recommandations, des conseils et des méthodologies issues de retours d'expérience de DSI et de l'expertise de nos équipes. La centaine d'articles retenus abordent la stratégie et le management du SI, la gestion de projet, la valorisation de la DSI, le sourcing et le pilotage de la DSI.

  • Best Practices Revues et Corrigées - Édition 2017

    Cet ouvrage regroupe tout ce qu’il faut savoir pour manager les systèmes d’information. Chaque thème est traité en trois parties. D’abord, une présentation de la « Best Practice », qui en explique la genèse, les développements et les principes. Ensuite, un regard critique, qui met en exergue les points faibles, les éléments de débat et de controverse.

A ne pas manquer

Best Practices

Informations

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris