Le management du digital
Rechercher

Tu seras DSI, mon fils… enfin presque !

La rentrée est toujours une période délicate. Elle l’est, bien sûr, dans nos entreprises, la période estivale semblant avoir galvanisé les esprits de tout le monde, prêt à se lancer de nouveaux défis, à démarrer des projets, y compris les plus farfelus, qui n’auraient eu aucune chance juste avant l’été, lorsque la fatigue du premier semestre se fait sentir et que personne n’a le courage d’anticiper la rentrée.

Mais cette période de rentrée est aussi difficile pour ceux qui ont à gérer une famille avec quelques enfants qui, eux aussi, n’en font qu’à leur tête. Et qu’est-ce qui est le plus difficile à gérer ? Une DSI de plusieurs dizaines ou centaines de collaborateurs, ou une famille avec deux ou trois enfants à qui il faut faire comprendre certaines règles pour que l’harmonie familiale soit maintenue ? J’avoue que j’hésite à trancher…

Il me semble toutefois que l’on pourrait avantageusement s’inspirer des concepts et des bonnes pratiques que l’on utilise, au quotidien, dans nos DSI, pour les dupliquer à notre univers familial. On pourrait, par exemple, appliquer l’approche DevOps pour, non pas réduire le Time to Market, mais diminuer le Time to School, tellement nos charmants bambins manquent d’empressement à quitter leur lit douillet pour les chaises inconfortables d’une salle de classe… Et une fois qu’ils auront accepté cette idée, passer à la phase SLA pour garantir des notes correctes et éviter les surprises. Ce School Level Agreement vous assurera une certaine tranquillité. A condition, bien sûr, que des pénalités soient prévues et qu’aucun mécanisme de réversibilité (autrement dit le redoublement pour revenir à la case départ) ne soit possible.

Pour les inciter à mieux ranger leur chambre, là encore dans des délais record, rien de mieux que de leur expliquer les principes du stockage flash. Sur ce plan, il ne faut pas avoir d’espoir démesuré : on atteindra pas la milliseconde pour nettoyer une pièce d’une dizaine de mètres carrés, mais l’essentiel est d’essayer… Surtout si le nombre de jouets vous fait penser au Big Data, tellement il y a d’éléments enchevêtrés que l’on a du mal à en saisir la logique… Pour le bricolage, je vous suggère de vous inspirer des principes du Run & Build, en non l’inverse (sinon ils partiront avant d’avoir fini…), afin d’éviter les accidents domestiques. Avec un bon Business Process Management, ça devrait aller (je l’ai lu dans l’excellent « Guide BPM : Bible des Parents Modernes », paru aux Editions du Dépassement Perpétuel). Le Test and Learn peut aussi faire des miracles, mais à petites doses, car nos bambins ont une fâcheuse tendance à tester n’importe quoi, juste pour voir. Surtout depuis qu’ils entendent parler de start-up…

Et pour les plus grands, lorsque votre fille, ou votre fils, viendra vous expliquer que, « bon…, heu… il est arrivé un événement » qui vous rendra grand-père ou grand-mère, vous pourrez toujours vous consoler en vous remémorant les derniers slides de votre consultant préféré, qui est venu vous expliquer que c’est tout simplement parce qu’un « pattern a été introduit dans le framework »… C’est de votre faute : vous avez failli à mettre en place une bonne supervision des réseaux (d’ami(e)s).

Si vos bambins sont partants pour s’initier à la cuisine, rien de tel que de passer du temps à leur expliquer l’importance de la phase de recette, incontournable pour éviter d’empoisonner la vie des utilisateurs et la vôtre par la même occasion… Et pour mettre la table (avec le Best of Bred, bien sûr), un appel d’offres peut fonctionner, mais évitez quand même de trop négocier, les enfants, comme les fournisseurs, savent détecter vos points faibles. S’il leur prend l’envie, pour les plus âgés, d’emprunter votre voiture, vous avez intérêt à leur expliquer les principes du cloud : certes, ce n’est pas cher, c’est facile et on peut consommer à la demande, mais il faut intégrer les coûts cachés, en l’occurrence l’essence, les contraventions et l’entretien. Et, comme dans les contrats cloud, rien n’est négociable et il n’y a pas de réversibilité (ne remboursez jamais…) !

Et si rien ne fonctionne ? Oubliez le traditionnel cycle en V (« Je te préviens, je ne vais pas tarder à vraiment sévir, si tu continues… ça fait des mois que ça dure, attention, je vais bientôt me fâcher, je compte jusqu’à dix et je t’en colle une ») et privilégiez la méthode agile en mode Big Bang (« Tu ne l’as pas vue venir, celle-là, hein ? »). Avec un peu de chance, vos bambins sauront ce que signifie vraiment le Test & Learn…

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

Olivier Séhiaud

Olivier Séhiaud

Olivier Séhiaud est le pseudonyme du DSI d’un grand groupe industriel français. Il nous livre en exclusivité ses réflexions sur son métier et les technologies de l’information.

Nos Ouvrages

  • Symposiums Gartner : la synthèse

    Les équipes de Best Practices assistent chaque année au Symposium organisé par le cabinet Gartner qui présente des études, ses analyses et ses opinions sur l’évolution des technologies, du digital et des systèmes d’information.

  • La transformation digitale en 465 questions

    L’un des facteurs clés de réussite de la transformation digitale reste l’accès à la bonne expertise, aux meilleures pratiques et à tout ce qui peut favoriser le benchmark des organisations par rapport au marché, aux usages et aux technologies disponibles.

  • Benchmark Digital&Business - numéro 136

    Ce numéro de Benchmark Digital & Business regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances présentés lors du Symposium Gartner 2020, qui s’est déroulé en novembre, à distance. Les quelques 4 000 slides mis à la disposition des participants ont été analysés, afin de trouver les informations et chiffres-clés les plus pertinents.

A ne pas manquer

  • Comment rater...
sa Data Integration

    Pour rater son intégration de données, rien de plus simple. C’est à la portée de toutes les entreprises ! Il suffit de suivre nos treize commandements et d’oublier la gouvernance, la qualité, la sécurité et les enjeux métiers.

  • Comment rater...
sa génération de leads

    Il existe un lien étroit entre le dynamisme commercial d'un éditeur de logiciels ou d'un intégrateur et la qualité des leads dont disposent les commerciaux pour maintenir leur performance. Mais il est très facile de ruiner votre performance commerciale.

  • Comment rater...
sa stratégie Big Data

    Une stratégie Big Data ne s'improvise pas. Quoique... Ce nouveau titre de la collection "Comment rater..." propose les douze commandements pour tous ceux qui veulent vraiment rater leur stratégie Big Data.

Best Practices

Informations

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris