Bonnes pratiques et expertises IT
Rechercher

On fait comme on peut…

Comme disait ma grand-mère berrichonne : « Ils sont bien braves, mais ils ont du mal à conclure. » Vous le savez, nous travaillons depuis longtemps avec notre cabinet de conseil en management et en stratégie préféré : Meyer Sainou Léméyeur.

Je reçois donc régulièrement le grand chef consultant (celui qui a les chaussures pointues noires bien cirées pour montrer qu’il a la plus grosse paire) et qui se pare, sur sa carte de visite en relief, du joli titre de « Associate Director Vice-President Global Worldwide Strategy ». Rien que ça. Je sais donc où passe mon argent...

Il y a quelques semaines, il est venu personnellement me rendre une petite visite de courtoisie « pour faire un point sur nos activités ». En clair, à l’approche de la fin de mission de plusieurs de ses consultants, il veut remettre une louche d’avenants pour toucher des bonus encore plus importants en fin d’année. J’ai pourtant d’autres missions que je ne peux pas faire moi-même (vu le temps que je passe à écrire dans Best Practices, je ne peux quand même pas m’occuper de ma DSI à temps plein...). Jusqu’à présent, les modes de facturation reposaient sur deux principes : le forfait et le prix de journée. Èvidemment, vous connaissez tous les travers de ces deux approches : avec le forfait, c’est la qualité qui trinque, sinon le prestataire ne dégage aucune marge. Avec la facturation à la journée, c’est le budget qui trinque. La qualité peut être au rendez-vous, mais la durée du projet s’allonge de façon quasi-automatique. On peut même en déduire le théorème d’Archimède des projets :

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

Olivier Séhiaud

Olivier Séhiaud

Olivier Séhiaud est le pseudonyme du DSI d’un grand groupe industriel français. Il nous livre en exclusivité ses réflexions sur son métier et les technologies de l’information.

Nos Ouvrages

  • Best Practices
Relations fournisseurs

    La relation avec les fournisseurs est probablement ce qu’il y a de plus complexe à gérer pour un DSI. Autant, pour les problématiques technologiques, on peut s’appuyer sur des standards, autant les interactions avec les fournisseurs, qui comportent une part d’incertitude, d’ambiguïté et de liens personnels, sont délicates à normaliser.

  • Best Practices Spotlight
Symposium Gartner 2018

    Ce numéro de Best Practices Spotlight regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances qui ont été présentés lors du Symposium Gartner 2018, qui s’est tenu en novembre à Barcelone.

  • La sécurité du système d’information en 180 questions

    Les cyber attaques n’ont jamais occasionné autant de dégâts dans les entreprises. Comment mieux se protéger ? Ce guide pratique regroupe les 180 questions que doivent se poser les responsables sécurité et les DSI. Avec des réponses concrètes…

A ne pas manquer

  • Services managés : où en sont les entreprises françaises ?

    Best Practices a réalisé une enquête auprès des entreprises et organisations publiques françaises. Avec plusieurs objectifs : cerner les enjeux associés aux systèmes d’information, mesurer les usages des services managés, les budgets associés, identifier

  • Pour en savoir plus sur l’externalisation

    Pourquoi externaliser ? Quels sont les avantages et les inconvénients ? Comment définir les règles du jeu ? Quels sont les points de vigilance ? Quelles sont les dix questions que posent systématiquement les directions générales aux DSI ?

  • Pourquoi les dirigeants européens plébiscitent la Blockchain

    Les dirigeants européens sont conscients que la Blockchain va changer la manière de travailler, révèle une étude de Cognizant. Toutefois, son exploitation concrète est plus problématique.

Best Practices

Informations

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris