Le management du digital
Rechercher

Les remèdes du brave docteur Pichard

Vous êtes probablement comme moi, vous ne connaissez pas le docteur Pichard. En feuilletant mon magazine people préféré, j’ai découvert ses solutions naturelles pour conserver ou retrouver la santé.

Comme ce magazine s’adresse aux seniors, le bon docteur Pichard a les solutions pour fortifier les yeux, sauver nos articulations, améliorer le transit intestinal, stimuler l’énergie sexuelle et garantir le bon fonctionnement de la prostate. Finalement, les arguments de ce bon docteur Pichard s’appliqueraient tout à fait à nos systèmes d’information, qu’ils soient vieillissants ou flambant neufs.

Fortifier les yeux ? Cela revient à bien définir une bonne vision de son système d’information. S’il s’agit de « lutter contre les nombreuses agressions quotidiennes », ça marche également pour les SI qui sont, eux aussi, agressés, non pas par « la télévision, la pollution, le stress, le soleil ou le froid », mais par les changements de stratégie, le brouillard décisionnel, le blizzard budgétaire ou le stress managérial.

110 sehiaud

Sauver nos articulations ? C’est tout le problème de l’intégration des différentes composantes du système d’information. Il faut éviter les douleurs articulaires (ITculaires dans notre cas...) de manière à régénérer le cartilage.

Améliorer notre transit intestinal ? C’est tout le problème de pouvoir évacuer les applications qui ne servent plus à rien, les bases de données qui plombent les serveurs et créent des ballonnements intempestifs.

Garantir le bon fonctionnement de notre prostate ? C’est tout le problème des engagements de services. Tout comme une prostate, un système d’information ne peut pas s’arrêter. Et s’il y a un risque, autant parier sur la prévention. Rien ne vaut un bon test d’intrusion, on se sent mieux après...

Libérer l’énergie sexuelle ? C’est tout le problème de la vitalité du système d’information, qui doit répondre dès lors qu’il y a des sollicitations des directions métiers. D’autant que l’idylle entre une DSI et une direction métier est en principe faite pour durer : on ne produit pas une application juste pour un soir. On retiendra également qu’il ne faut quelquefois pas coucher le premier soir, et qu’avec une direction métier, il ne faut pas dire oui tout de suite. L’érection d’un système d’information demande toujours au moins une nuit de réflexion...

Avoir un ventre plat ? C’est tout le problème des applications et des systèmes hérités du passé. À force d’empiler les mauvaises graisses technologiques, de se goinfrer de données riches en contenu, d’avoir ingurgité des nourritures applicatives trop lourdes et de ne pas avoir musclé son système d’information, on risque l’infobésité. Et souvent, il est déjà trop tard, même un anneau gastrique budgétaire (qui réduit la sensation de faim de données et qui doit être installé par un chirurgien-DAF diplômé) n’y peut rien...

Finalement, c’est simple d’être un charla... Heu, un médecin « spécialiste des solutions naturelles ». Si vous voulez une consultation, pas de problème, je suis disponible. Appelez-moi Docteur... Docteur Séhiaud...

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

Olivier Séhiaud

Olivier Séhiaud

Olivier Séhiaud est le pseudonyme du DSI d’un grand groupe industriel français. Il nous livre en exclusivité ses réflexions sur son métier et les technologies de l’information.

Nos Ouvrages

  • Symposiums Gartner : la synthèse

    Les équipes de Best Practices assistent chaque année au Symposium organisé par le cabinet Gartner qui présente des études, ses analyses et ses opinions sur l’évolution des technologies, du digital et des systèmes d’information.

  • La transformation digitale en 465 questions

    L’un des facteurs clés de réussite de la transformation digitale reste l’accès à la bonne expertise, aux meilleures pratiques et à tout ce qui peut favoriser le benchmark des organisations par rapport au marché, aux usages et aux technologies disponibles.

  • Benchmark Digital&Business - numéro 136

    Ce numéro de Benchmark Digital & Business regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances présentés lors du Symposium Gartner 2020, qui s’est déroulé en novembre, à distance. Les quelques 4 000 slides mis à la disposition des participants ont été analysés, afin de trouver les informations et chiffres-clés les plus pertinents.

A ne pas manquer

  • Comment rater...
sa Data Integration

    Pour rater son intégration de données, rien de plus simple. C’est à la portée de toutes les entreprises ! Il suffit de suivre nos treize commandements et d’oublier la gouvernance, la qualité, la sécurité et les enjeux métiers.

  • Comment rater...
sa génération de leads

    Il existe un lien étroit entre le dynamisme commercial d'un éditeur de logiciels ou d'un intégrateur et la qualité des leads dont disposent les commerciaux pour maintenir leur performance. Mais il est très facile de ruiner votre performance commerciale.

  • Comment rater...
sa stratégie Big Data

    Une stratégie Big Data ne s'improvise pas. Quoique... Ce nouveau titre de la collection "Comment rater..." propose les douze commandements pour tous ceux qui veulent vraiment rater leur stratégie Big Data.

Best Practices

Informations

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris