Le management du digital
Rechercher

Des goodies enfin utiles

Depuis le temps que je fréquente les événements organisés par les fournisseurs, les cabinets d’analystes et les médias, je stocke un nombre impressionnant de clés USB, de stylos, de batteries externes pour portables, de carnets de notes de toutes les couleurs, de nettoyeurs d’écrans, de sacs à dos avec des gros logos qui font honte quand on sort avec, sans parler des innombrables tee-shirts et gadgets complètement inutiles. Mais pourquoi tous nos généreux bienfaiteurs, qui ne sont jamais désintéressés, ne nous offrent-ils pas des cadeaux et des goodies vraiment utiles ?

Je suggère à nos vénérables donateurs quelques idées d’objets qui nous seraient particulièrement utiles au quotidien, même si certains sont encombrants, mais c’est pour la bonne cause.

Le cahier décharge : un document très utile pour noter toutes les idées farfelues, voire complètement inapplicables que les métiers nous demandent de mettre en œuvre.

La poche Tron : sorte de porte-document où l’on pourra stocker les cahiers des charges écrits par ceux qui ont tendance à avoir des troubles de la vision stratégique du fait d’un excès de substances alcoolisées.

La boîte à rire : un grand classique, mais dont l’usage a été un peu oublié et qu’il faudrait réhabiliter. Pendant chaque réunion ou comité de pilotage, elle réagirait automatiquement dès que certains noms ou expressions seraient prononcés, par exemple « nous tiendrons les délais, je vous le garantis », « synergie avec les métiers », « fournisseur proactif » ou « DAF compréhensif »...

Le verre baveur budgétaire : c’est aussi un grand classique oublié, mais il nous serait bien utile pour anticiper les dépassements de délais et les surcoûts qui les accompagnent.

Le motoculteur pour labourer le champ des possibles : très utile pour préparer les business cases des projets. évidemment la version miniature est préférable, sauf si vous avez un grand bureau avec une moquette épaisse verte pour faire plus vrai que nature.

Le carré magique Rubikube : comme le modèle que tout le monde connaît, chaque petit cube qui le compose porterait le logo d’un fournisseur. Avant de recevoir les commerciaux avant-vente, qui nous harcèlent et ne manquent jamais de nous rappeler qu’ils ont intégré un carré magique, il suffit de poser le cube sur le bureau, avec les logos de leurs concurrents pour leur montrer qu’on ne plaisante pas. Autre application possible : tourner le cube dans plusieurs sens pour construire soi-même son carré magique. C’est complètement idiot ? Peut-être, mais pas tellement moins que certains carrés tout aussi magiques...

Cylindre à démouler le discours des DG sur le digital (voir photo ci-dessous) : cet appareil révolutionnaire est destiné aux DSI qui ne comprennent rien à ce que veulent leurs DG, ni à la stratégie corporate. Le cylindre à démouler permet de ne garder que ce qui est utile et de jeter le reste. Il est bien sûr possible de tout jeter en actionnant le clapet à la base de l’appareil.

199 Sehiaud 1

Le laminoir à consultants (voir photo ci-dessous) : quelquefois, on tombe sur de mauvais consultants, dont les connaissances sont plus qu’approximatives, le comportement un peu arrogant ou qui sont arrivés là en gagnant le premier prix d’un concours de circonstances. Le laminoir à consultants agit pour les remettre sur le droit chemin et est spécifiquement conçu pour les consultants « mal dégrossis » et/ou « pas finis » (certains cumulent...). La fin du processus consiste à les placer dans l’engrenage de la direction des achats, dont, en principe, ils ne pourront jamais s’échapper.

199 Sehiaud 2

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

Olivier Séhiaud

Olivier Séhiaud

Olivier Séhiaud est le pseudonyme du DSI d’un grand groupe industriel français. Il nous livre en exclusivité ses réflexions sur son métier et les technologies de l’information.

Nos Ouvrages

  • Symposiums Gartner : la synthèse

    Les équipes de Best Practices assistent chaque année au Symposium organisé par le cabinet Gartner qui présente des études, ses analyses et ses opinions sur l’évolution des technologies, du digital et des systèmes d’information.

  • La transformation digitale en 465 questions

    L’un des facteurs clés de réussite de la transformation digitale reste l’accès à la bonne expertise, aux meilleures pratiques et à tout ce qui peut favoriser le benchmark des organisations par rapport au marché, aux usages et aux technologies disponibles.

  • Benchmark Digital&Business - numéro 136

    Ce numéro de Benchmark Digital & Business regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances présentés lors du Symposium Gartner 2020, qui s’est déroulé en novembre, à distance. Les quelques 4 000 slides mis à la disposition des participants ont été analysés, afin de trouver les informations et chiffres-clés les plus pertinents.

A ne pas manquer

  • Comment rater...
sa Data Integration

    Pour rater son intégration de données, rien de plus simple. C’est à la portée de toutes les entreprises ! Il suffit de suivre nos treize commandements et d’oublier la gouvernance, la qualité, la sécurité et les enjeux métiers.

  • Comment rater...
sa génération de leads

    Il existe un lien étroit entre le dynamisme commercial d'un éditeur de logiciels ou d'un intégrateur et la qualité des leads dont disposent les commerciaux pour maintenir leur performance. Mais il est très facile de ruiner votre performance commerciale.

  • Comment rater...
sa stratégie Big Data

    Une stratégie Big Data ne s'improvise pas. Quoique... Ce nouveau titre de la collection "Comment rater..." propose les douze commandements pour tous ceux qui veulent vraiment rater leur stratégie Big Data.

Best Practices

Informations

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris