Bonnes pratiques et expertises IT
Rechercher

L’État adopte sa propre messagerie instantanée

L’État adopte sa propre messagerie instantanée

D’ici l’été 2018, l’État disposera de sa propre messagerie instantanée, alternative aux applications WhatsApp et Telegram. Elle garantira des échanges sécurisés, chiffrés de bout en bout, sans dégradation de l'expérience utilisateur. Elle sera compatible avec n'importe quel terminal mobile ou poste de travail, d'État ou personnel.

Jusqu’à présent, l’installation des applications comme WhatsApp ou Telegram n’était pas possible sur les téléphones mobiles professionnels ce qui ne permettait pas une fluidité parfaite de l’information et des partages de documents.

Piloté par la direction interministérielle du numérique et du système d’information et de communication de l’Etat (DINSIC), le projet reçoit les contributions de l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (ANSSI),  des DSI du ministère des Armées et du ministère de l'Europe et des affaires étrangères.

L’outil développé s’appuie sur un logiciel open source (Riot) qui implémente un standard ouvert (Matrix). Porté par une startup franco-britannique (New Vector), et bénéficiant de nombreuses contributions, ce standard d'échanges de messages instantanés a déjà retenu l'attention d'autres États tels que les Pays-Bas et le Canada, avec qui la DINSIC collabore.

Le standard Matrix et son logiciel open source sont également utilisés par des acteurs privés tel que Thalès, ce qui a conduit les équipes à se rapprocher pour garantir l’interopérabilité des outils et coopérer dans le développement du logiciel libre source.

Après trois mois de développement, cet outil est en cours d’expérimentation au sein du Secrétariat d’Etat au Numérique, de la DINSIC et dans les DSI de différents ministères. Il devrait être déployé au courant de l’été dans les administrations et les cabinets.

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

La rédaction

La rédaction

La rédaction de Best Practices fédère les meilleurs experts sur le management des systèmes d’information.

Nos Ouvrages

  • Best Practices Spotlight 
Atlas - Édition 2018

    L’Atlas du DSI regroupe tous les sujets publiés dans le cadre du service de benchmarking et de veille Best Practices Spotlight. L’Atlas du DSI propose des articles synthétiques pour rester à l'état de l'art, des chiffres-clés pour se benchmarker, des argumentaires pour convaincre les métiers, des bonnes pratiques à partager avec vos équipes et des résumés d'études que vous n'avez jamais le temps de lire.

  • Best Practices
Mises en œuvre

    Cette première édition des Best Practices mises en oeuvre regroupent des recommandations, des conseils et des méthodologies issues de retours d'expérience de DSI et de l'expertise de nos équipes. La centaine d'articles retenus abordent la stratégie et le management du SI, la gestion de projet, la valorisation de la DSI, le sourcing et le pilotage de la DSI.

  • Best Practices Revues et Corrigées - Édition 2017

    Cet ouvrage regroupe tout ce qu’il faut savoir pour manager les systèmes d’information. Chaque thème est traité en trois parties. D’abord, une présentation de la « Best Practice », qui en explique la genèse, les développements et les principes. Ensuite, un regard critique, qui met en exergue les points faibles, les éléments de débat et de controverse.

A ne pas manquer

Best Practices

Informations

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris