Le management du digital
Rechercher

Quand SAP dépasse la ligne jaune

« SAP a dépassé la ligne jaune en matière d’audits de licences et d’accès indirects, ce n’est plus tolérable » : cette opinion émise par Claude Molly-Mitton, président de l’USF (association des utilisateurs SAP francophones), lors de la convention USF organisée à Lyon les 7 et 8 octobre, a été saluée comme il se doit : par les applaudissements des 1 300 participants.

Conséquence, selon le président de l’USF : « De plus en plus de clients hésitent à investir ou réinvestir face à cette épée de Damoclès et ce sera encore pire avec le développement de l’Internet des objets. » Rappelons que les accès indirects, expression que le nouveau DG de SAP, Marc Genevoix, refuse catégoriquement de reprendre à son compte, préférant le terme « d’usages indirects », permettent à l’éditeur de facturer le fait qu’une application tierce accède à des données gérées par une solution SAP. Autant sur les audits logiciels, l’USF reconnaît à l’éditeur le droit de faire respecter sa propriété intellectuelle, même si, sur le terrain, cela devient « un outil de pure pression commerciale », selon Claude Molly-Mitton, autant sur la problématique des accès indirects, la situation est dans l’impasse. « SAP n’aura pas d’autre choix que de repenser sa politique de licences, contraint et forcé », assure le président de l’USF. De son côté, Marc Genevoix reste persuadé que « la probabilité est faible qu’on laisse tomber. » L’avenir nous dira qui a raison. Mais dans un conflit entre un éditeur et ses clients, dont la plupart sont de grandes entreprises, le premier a peu de chances face aux seconds, surtout s’ils sont organisés, depuis longtemps très critiques vis-à-vis de la politique commerciale (lire pages 6 et 7, Best Practices SI, N° 158, 19 octobre 2015) et que les enjeux financiers sont colossaux. Les régularisations de licences atteignent vite plusieurs dizaines de millions d’euros et la légitimité des montants se discute. Ce ne serait pas la première fois que les utilisateurs feraient plier SAP : ce fut déjà le cas sur les tarifs de maintenance....

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

L'avis de la rédaction

L'avis de la rédaction

La rédaction de Best practices propose son point de vue, ses recommandations et ses analyses sur l’actualité et le management des systèmes d’information.

Nos Ouvrages

  • Symposiums Gartner Rétrospective 2017-2021

    Les équipes de Best Practices assistent chaque année au Symposium organisé par le cabinet Gartner qui présente des études, ses analyses et ses opinions sur l’évolution des technologies, du digital et des systèmes d’information.

  • Benchmark Digital&Business - numéro 157

    Ce numéro de Benchmark Digital & Business regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances présentés lors du Symposium Gartner 2021, qui s’est déroulé en novembre, à distance.

  • Benchmark Digital&Business - numéro 156

    Ce numéro de Benchmark Digital & Business regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances présentés lors du Symposium Gartner 2021, qui s’est déroulé en novembre, à distance.

A ne pas manquer

  • Comment rater...
sa Data Integration

    Pour rater son intégration de données, rien de plus simple. C’est à la portée de toutes les entreprises ! Il suffit de suivre nos treize commandements et d’oublier la gouvernance, la qualité, la sécurité et les enjeux métiers.

  • Comment rater...
sa génération de leads

    Il existe un lien étroit entre le dynamisme commercial d'un éditeur de logiciels ou d'un intégrateur et la qualité des leads dont disposent les commerciaux pour maintenir leur performance. Mais il est très facile de ruiner votre performance commerciale.

  • Comment rater...
sa stratégie Big Data

    Une stratégie Big Data ne s'improvise pas. Quoique... Ce nouveau titre de la collection "Comment rater..." propose les douze commandements pour tous ceux qui veulent vraiment rater leur stratégie Big Data.

Best Practices

Informations

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris